A la une
A la une
      • Innovation. Des drones sous-marins contre la guerre des mines à Brest

      • Les ingénieurs de la DGA (Direction générale de l'armement) Techniques Navales de Brest ont conçu trois prototypes de drones sous-marins, capables de détecter les mines de manière autonome : une révolution dans le domaine.
      • Assurer les passages sensibles des navires et chasser les mines : ce sont les missions de cette nouvelle génération de drones sous-marins, « à la pointe de la technologie mondiale » d’après Jérôme Perrin, nouveau directeur de la direction générale de l’armement Techniques navales. Ils font partie d’un programme franco-britannique, le « Maritime Mines Counter Mesures ».

        « Les navires ont trois signatures : acoustique, électromagnétique et électrique », explique Bertrand Guy, du département central d’information de la DGA. « Les mines se déclenchent sur un de ces signaux », continue-t-il.

        Les nouveaux drones, à faible signature, permettraient de gagner en certitude vis-à-vis de la position des mines ou encore d’éloigner les plongeurs-démineurs de la menace. Un premier drone identifierait les menaces dans l’espace marin, puis un deuxième type de robot, muni d’une caméra, viendrait s’approcher pour lever l’incertitude. « C’est une technique radicalement différente pour neutraliser les mines. On travaille sur l’autonomie des véhicules sous-marins », souligne Bertrand Guy.

        Ces engins font partis d’un futur programme de lutte anti-mines, qui comprendrait un ensemble de bateaux-mères et de drones.

        La guerre des mines

        Pour Jérôme Perrin, la menace des mines est bien présente : « Pendant la guerre froide, il n’y avait pas tant que ça de risques. Mais aujourd’hui, la situation est beaucoup moins claire avec une instabilité dans différentes zones du globe. Les technologies des mines ont évolué. On pourrait imaginer qu’un groupe terroriste aille mouiller des mines dans plusieurs zones du globe, dans des endroits symboliques », estime le directeur.

        Les premiers essais des drones sont en cours depuis le début du mois, et se dérouleront jusqu’à la fin 2019. « Il y a 10-15 ans, tout cela était encore très conceptuel. Pour la guerre des mines, cette technologie semblait être la guerre des étoiles », se souvient Jérôme Perrin.

        Source : Ouest-France - Metig Jakez-Vargas - 27/09/18

      • Publié le 28/09/2018

Crédit photo : Investir en Finistère

Investir en FInistère

Investir en Finistère

46, quai de la Douane
CS 63825
29238 Brest cedex 2
04°28'57.6" O - 48°22'59.6" N

Suivez-nous sur

Mentions légales | Plan du site | Powered by diasite | Designed by diateam